[CR] The Performance Series – Singapour

Running Perfromance Series Singapour 2016tps aerien

Il est rare que je prévois un voyage sans y mêler l’une de mes passions.

Pour cette virée en Asie, il s’agissait de participer à une course à Singapour, le 1er mai, pour Sabrina et moi. Sabrina allait d’ailleurs participer à son premier 10km, et quel 10km !

Nous savions que ce serait dur, le soleil tape fort là-bas, très près de l’équateur, et l’humidité ambiante est difficilement compatible avec la pratique du sport à haute intensité.

Départ prévu à 7h donc, ce qui est très tôt pour une course de 10kms. La veille au soir, nous rentrions de Malaisie, après avoir couru en tongs comme des fous dans l’aéroport de Kuala Lumpur pour finalement rater quand même notre avion…

Bref… arrivés vers 21h la veille, nos amis MA et Denis, ex-expatriés franco-canadiens sur place, nous font découvrir un resto de Dim-sum, petite visite nocturne, papotage, bref… couchés 2h du mat ! 5h30 le réveil sonne ! C’est parti, le premier Uber de ma vie vient nous chercher (ça va, c’est fiable !).

Il y a beaucoup de monde sur place et notre cher ami Denis avait déjà récupéré nos race packs dans la semaine, au top ! L’organisation est sans faille, il y a tout ce qu’il faut et il y a de l’ambiance pour les 3000 coureurs attendus, portant pour la plupart le beau t-shirt Compressport offert à tous les participants. Le soleil se lève mais il se fait déjà fortement sentir.

TPS #1 Singapore 2016Je me place aux avant-postes, vers le quatrième ou cinquième rang avec dans l’idée de partir sur des bases de 38′ (vs. 36’30 habituellement). PAN ! C’est parti ! Ça ne part pas très vite et je me retrouve vite dans le groupe de tête. 1er kilo bouclé en 3’34 sans grande difficulté. Mais après ça, je perds du terrain petit à petit et j’essaie de m’accrocher à un autre européen. Ça tiendra jusqu’au 5ème km en dessous des 4′ au kilo et puis plus rien, rideau... Impossible de courir à plus de 13,5km/h… Le cardio est haut, il fait horriblement chaud et humide, il n’y a plus d’ombre…

La preuve en images :

Course à pied Singapour
Sabrina, pour son 1er 10km a souffert aussi, mais elle a mieux géré. On ne s’attendait vraiment pas à ce que ce soit aussi dur !
15 minutes après être arrivé, je réussi enfin à me lever et à aller la chercher pour finir avec elle. Jamais ça ne m’était arrivé d’être aussi cuit après une course…

Finisher performance series singapore

Quelques chiffres pour les puristes :
Distance : 10,6km
Temps final : 43’32 (20’11 sur les 5,3 premiers kilo)
Allure moyenne : 4’08/km
D+ : 7m
Nombre de participants : 3000
Classement : 29ème scratch et 6ème Open (étrangers)