[CR] Triathlon de L’Isle-Jourdain 2018

Vélo Triathlon l'Isle Joudrain

Ce week-end, c’était le triathlon de l’Isle-Jourdain, dans le Gers (32). Convoi familial puisque Sabri et moi étions alignés sur la même distance et Evan était inscrit sur la course des 8-11 ans pour son premier triathlon !

Ce triathlon a une saveur particulière pour moi puisque c’est le premier auquel j’ai participé en 2015. Depuis, j’y retourne chaque année pour m’aligner sur le S. Cela me permet de voir un peu où j’en suis en début de saison, le parcours vélo n’ayant pas été modifié depuis, une partie de la course à pied ayant par contre changé chaque année, mais la physionomie reste la même.

Petit coup d’oeil dans le rétro :

2015 : 104ème/289. Nat en 2’36/100m ; Vélo en 33,6km/h ; CAP en 3’57/km.
2016 : 32ème/209. Nat en 1’56/100m ; Vélo en 34km/h ; CAP en 3’58/km.
2017 : 36ème/247. Nat en 2’37/100m (sans combi) ; Vélo en 34,7km/h ; CAP en 4’00/km.

Cette année, on prend la pluie durant l’échauffement, c’est très léger mais assez pour mouillé la route, aïe, ça sent pas bon pour faire un gros vélo.

Natation Triathlon L'Isle JourdainJe suis plutôt détendu, je me place tout au fond au départ de la natation avec deux gars du club. PAN ! Ca part à bloc devant, il y a un gros niveau cette année ! Je laisse filer et me place à l’extérieur, je ne serai pas trop dérangé, même pour passer les bouées. 16′ plus tard, coup d’œil à la montre : 800m, OK j’ai un peu tricoté, mais au moins j’ai été peinard. Plutôt content, la course peut commencer ! Je ressens juste une inflammation type point de côté que je connais bien qui, je sais, m’empêchera de courir correctement si elle ne passe pas…

Il y a encore des vélos dans le parc, j’ai du limiter la casse. Je grimpe sur le vélo et me met directement sur les prolongateurs, c’est parti pour la remontada ! Première bosse, ouch! J’ai les cannes qui sont restées dans le lac, impossible de me mettre en danseuse. Tant pis, on tourne les jambes en 53-25, ça a l’air de fonctionner quand même. Après quelques montagnes russes, un belle portion de faux-plats où j’ai toujours du mal à mettre de la force. Je me fais déposer par un relai, impossible de tenir le même rythme. Je me dis que ça va être compliqué de faire un bon vélo. Encore un enchainement de courtes montées et descentes, j’ai l’impression que ça revient un peu (moteur diesel ?!). Le retour sera plus facile, je pose le vélo après 32’45.

Triathlon l'Isle Jourdain 2018

J’avais simulé dans la semaine un départ de T2 à un rythme élevé et avait pu tenir 3km à moins de 3’40/km sans trop de souci. Je me dis qu’il faut tenter. Je pars à 3’20 sur les 300 premiers mètres, ouch la fameuse inflammation me freine, je dois ralentir, je boucle le premier kilo en 3’45. Je vais arriver ensuite à garder un rythme autour des 3’50. Les jambes sont là mais l’inflammation me bloque, tant pis pour la belle CAP que j’avais imaginée. Ça reste quand même mon record d’allure sur distance S.

Bilan 2018 : 47ème/319. Nat en 1’59/100m ; Vélo en 36km/h ; CAP en 3’52/km.

Plutôt satisfait donc de la forme actuelle après des mois de doutes. Les sensations à vélo n’étaient pas terribles sur les 10 premiers kms, j’avais réellement l’impression de me trainer ! J’ai donc été très surpris du temps vélo au final. C’était la première course avec mon nouveau Trek Speed Concept Project One, monté en 90/70mm, peut-être que c’est l’explication.

Bon, pas de quoi rougir globalement, mais c’est vraiment frustrant de nager comme une brêle, et non une brème !

Bravo à notre Evan pour son premier tri et sa remontada fantastisque et grosse pensée pour Sabrina qui déjante à l’avant après seulement 1km de vélo, retour au lac pieds nus !

Triathlon de l'Isle-Jourdain 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.